L’IA pour un cabinet (vraiment) augmenté


Qui n’a pas déjà entendu dire que l’IA était une révolution pour la profession comptable ? Si l’IA est déjà dans le quotidien des 67 millions de Français, est-elle vraiment dans les cabinets ? Et puis, finalement de quoi parle-t-on ? Est-il juste de parler d’intelligence ? Égalera-t-elle un jour les capacités du collaborateur ou ne le dépasse-t-elle pas déjà ? Pour le découvrir, un diplômé de CentraleSupélec Paris et senior data scientist, accompagné d’un jeune professionnel, vous ouvrent les portes du premier labo d’IA en Europe au service de la compta.

Prédiction, classification, aide à la décision, détection d’anomalies, l’IA ne manque pas d’atouts pour trouver sa place aux côtés de l’expert-comptable. Ses apports sont nombreux et décuplent déjà la productivité des cabinets. Il faut comprendre que pour simuler l’intelligence, il n’y a pas une réponse unique ou encore moins une recette miracle. Il s’agit bien plus largement d’un ensemble de théories et de techniques qui, mises bout à bout, permettent d’accomplir un objectif précis.

Le premier éclairage porte sur le rôle crucial que joue la data, dont la qualité, comme la quantité, sont des critères non négociables pour imaginer l’implémentation d’une IA. Deuxièmement, il est à retenir que les algorithmes appartiennent schématiquement à deux familles : les non-supervisés et les supervisés. Pour les algorithmes non-supervisés, la machine agit seule, sans retour, c’est la fameuse « boîte noire », contrairement aux supervisés, qui sont des algorithmes aiguillés par l’homme, garantissant une maîtrise plus forte. Résultat : la machine est aujourd’hui capable de déterminer la nature et le tiers d’un chèque, son comportement face à des relevés bancaires du type « café de la poste à Orange » pourrait vous surprendre…

Enfin, la machine doit être au service de l’humain, et non l’inverse. La collaboration entre les data scientists et les experts-comptables a permis de construire des solutions au profit de la profession. Cette combinaison homme-machine est d’autant plus forte que des data managers interviennent au quotidien pour ajuster les paramètres des algorithmes et rendre les résultats encore plus probants.

Soyez-en convaincu, la technologie est déjà là. L’adopter aujourd’hui, c’est prendre de l’avance sur l’avenir.

Notre partenaire réserve aux adhérents CJEC des avantages exclusifs

Détails de l’offre sur le site http://www.cjec.org rubrique « Nos réductions »

Intervenants :

Arthur LAUGA, Senior Data scientist depuis 4 ans chez Tiime
Julien GAULTHIÉ, superviseur avec une spécialisation en pilotage/BI au sein d’un Big 4


BEFFROI DE MONTROUGE

Avenue de la République, 92120 MONTROUGE

Vous êtes congressiste ?

Vous avez des questions sur votre participation aux Estivales, n’hésitez pas à nous joindre par mail :
inscription@lesestivales2021.org

Vous êtes une société ?

Vous souhaitez participer aux Estivales en qualité d’exposant, pour toutes questions, n’hésitez pas à nous joindre par mail :
france.breymand@anecs-cjec.org